23 de January de 2021

Comment s’orienter dans la clinique – UFORCA POUR L’UNIVERSITE POPULAIRE JACQUES LACAN

Au XXIème siècle, le parlêtre veut faire entendre sa souffrance, et tout particulièrement celle qui se situe aux franges de…


Au XXIème siècle, le parlêtre veut faire entendre sa souffrance, et tout particulièrement celle qui se situe aux franges de la folie. Il refuse que sa singularité soit dissoute dans une causalité organo-génétique. Il sait que le psychanalyste est cet interlocuteur auquel il peut s’adresser pour affronter ses démons et ses angoisses.

Dans ce livre, des psychanalystes lacaniens exposent comment ils accompagnent ceux qui viennent leur parler. Tenir cette place dans le transfert suppose un acte de l’analyste. L’orientation qui se dégage de cet ouvrage fait ressortir comment chacun s’y engage avec son style propre.

Une clinique vivante par Guy Briole, coordinateur du livre.

Quand vous aurez ce livre en mains, vous noterez que le titre ne comporte pas de point d’interrogation. Ce n’est pas que l’on sache, à coup sûr, comment s’orienter mais nous avons construit ce livre autour d’expériences que plusieurs collègues, enseignants ou participants des Sections cliniques, ont bien voulu partager.

C’est ouvrage qui contient des textes très divers — épistémiques, cliniques, direction de cures, enseignement des présentations cliniques, etc. — porte à la connaissance du lecteur comment des psychanalystes lacaniens s’orientent dans la clinique.

Cette clinique est du sur-mesure : c’est une clinique sous transfert qui peut s’établir de la rencontre. C’est donc une clinique du hasard, ce qui ne l’empêche pas d’être rigoureuse, et non une clinique des nécessités qui, elle, serait déjà écrite et qu’il resterait à appliquer aux patients en les figeant dans des classifications validées par le plus grand nombre. Alors, se perdrait la subjectivité et ce que chaque patient peut avoir de plus singulier y compris dans ses modalités de jouissance.

C’est une clinique vivante, orientée par le dernier enseignement de Lacan vers le sinthome qui bouscule notre pensée, plutôt familière du mode binaire : névrose ou psychose, Nom-du-Père ou pas, symptôme ou fantasme. Ce concept est, comme a pu l’épingler J.-A. Miller, « déstructurant » en ce sens qu’il ravale les structures cliniques classiques et que, au-delà d’elles, il désigne ce mode de jouir singulier que nous pointions. Ainsi, se trouve mise en cause une clinique pour tous, une clinique de l’universel des névrosés, des psychotiques, etc.

La pratique de la psychanalyse évolue en même temps que se modifient les demandes. Le psychanalyste y est attentif car ce n’est pas sans incidence sur son acte. C’est ce que cet ouvrage offre à lire.

Une clinique orientée par Philippe de Georges (Section clinique de Nice)
[…] Je dois avouer une certaine émotion en tenant le volume en main et en le percevant aussitôt comme s’inscrivant dans une suite : celle du Conciliabule d’Angers,

de la Conversation d’Arcachon et de la Convention d’Antibes. […] Vingt ans ont passé, avec l’incessant bourdonnement de nos sections, antennes et collèges et la succession des rencontres annuelles d’UFORCA. Des volumes divers ont été publiés, mais celui qui vient de sortir à l’automne 2019 peut reprendre les habits de la série des trois. Il témoigne en effet de l’état de notre communauté scientifique. Ce que Guy Briole a regroupé, commenté, présenté sous le titre – qui est celui des enseignements de toutes nos entités locales – Comment s’orienter dans la clinique – démontre en effet la boussole qui est la nôtre et la richesse des parcours qu’elle permet.

Ainsi, le défi est relevé : les praticiens du champ freudien peuvent à la fois faire état de leur pratique, et démontrer leur souci de rendre compte des repères conceptuels qui font de celle-ci une pratique éclairée.

La pratique analytique évolue… par Alexandre Stevens (Sección clínica de Bruselas) […] Il y a le Un de l’orientation, vers le réel propre à l’expérience psychanalytique dont témoigne l’inconscient. Comme le souligne Jacques-Alain Miller dans un texte repris en début d’ouvrage, les sections cliniques s’attachent à mettre ce réel en

évidence.
Et puis il y a la variété. Il ne s’agit pas d’une série de cas démonstratifs d’une structure clinique, pas davantage d’une théorie de la clinique. Il s’agit plutôt de montrer l’analyste en prise avec son époque et la manière dont sa pratique et son acte ont évolué. L’inconscient, du côté réel, est moins désir que jouissance et il s’agit d’en lire le hors sens plutôt que d’en décoder le sens.
Le point d’appui pris pour l’orientation de chaque acte analytique est varié, mais il se fait toujours à partir de ce que la clinique nous enseigne. Ainsi le transfert est particulier dans la psychose, mais la mise en œuvre du désir l’analyste peut limiter la jouissance.
À des degrés divers l’ironie, le délire, l’autiste nous orientent. L’ironie, propre au schizophrène, est ce qui doit orienter la cure du névrosé vers là où la déchéance du sujet-supposé-savoir est consommée. Le délire est une tentative de guérison et quand « tout le monde délire », le délire est aussi pour chacun de nous notre tentative de guérison face au trou du non-rapport. L’autiste nous enseigne directement sur l’inconscient réel.
Et la violence aussi, quand elle ne fait pas symptôme pour un sujet mais est pure jouissance, témoigne d’un réel que la cure doit commencer à habiller de semblant.
Le Un de l’orientation et la variété de la mise en jeu de l’acte, voilà ce que ce volume nous offre à lire.

Related Posts

sim, é – Fátima Pinheiro (EBP)

21 de janeiro de 2021

21 de janeiro de 2021

o sopro do koan na escritura de fátima pinheiro posfácio do livro escrito por Fenando José Karl paul valéry escreveu num...

The Aims of Analysis: Miami Seminar on the Late Lacan – Thomas Svolos (NLS)

11 de janeiro de 2021

11 de janeiro de 2021

In his “Écrits,” Jacques Lacan evokes the figure of St. John the Baptist with a raised finger that points, though...

The Lacanian Review No 10: “Paranoia” – December 2020

17 de dezembro de 2020

17 de dezembro de 2020

  BRIEF The 10th volume of The Lacanian Review examines paranoia from the early formations of Jacques Lacan’s work to...

REVISTA VIRTUAL DE LA NEL CIUDAD DE MÉXICO #14

4 de dezembro de 2020

4 de dezembro de 2020

Editorial Desde Lacan en la creación de su Escuela, hasta los días convulsos de hoy en que ésta se hace...

Objeto, corpo e gozo nas toxicomanias e adições – Carla Fernandes (EBP)

13 de novembro de 2020

13 de novembro de 2020

Uma leitura psicanalítica    A lógica do consumo na atualidade confere aos objetos ofertados no mercado o posto de ditadores...

ACONTECIMIENTOS – ¿El psicoanálisis cambia? ¿Que es lo nuevo?

6 de novembro de 2020

6 de novembro de 2020

ACONTECIMIENTOS ¿el  Psicoanálisis cambia? ¿qué es lo nuevo?   Incluye la Conferencia de Eric Laurent: Reflexiones sobre tres encuentros entre...

Mode de jouir au féminin – Marie-Hélène Brousse (ECF)

5 de novembro de 2020

5 de novembro de 2020

« L’homme, une femme, […] ce ne sont rien que signifiants. » JACQUES LACAN, Encore     Alors que les...

Bien-dire et savoir-lire / Bem-dizer e saber-ler – Leander Mattioli Pasqual (Paris)

29 de outubro de 2020

29 de outubro de 2020

Le concept de lettre a une place fondamentale dans l’enseignement de Lacan. Avec ce concept, Lacan définit l’expérience analytique comme...

Consentir – Ornicar? 54

20 de outubro de 2020

20 de outubro de 2020

ECF Echoppe  s/dir. Jacques-Alain Miller, Christiane Alberti Ornicar ? 54 interroge : Qu’est-ce que le consentement ? d’où vient-il ?...

FACTOR(a) – Revista de Acción Lacaniana de la NEL año2 n.4

23 de setembro de 2020

23 de setembro de 2020

Oír es ser tocado a la distancia Pascal Quignard [1] Todos confinados. Pero, ¿todos aislados? Quizá convenga advertir, en estos...

Traverser les murs – Francesca Biagi-Chai (ECF)

22 de setembro de 2020

22 de setembro de 2020

La folie, de la psychiatrie à la psychanalyse Préface de Jacques-Alain Miller   La folie, de la psychiatrie à la...

Revista de psicoanálisis El escabel de La Plata N° 2 “El Patriarcado en cuestión”

16 de setembro de 2020

16 de setembro de 2020

Editorial Malisia, 2019.  EOL Sección La Plata. Leer sin patrón ¿Cómo propiciar el encuentro entre una revista y un lector?...

Actualidad del odio, una perspectiva psicoanalítica – Anaëlle Lebovits-Quenehen (EOL)

10 de setembro de 2020

10 de setembro de 2020

    Navarin editor, 2020     Actualidad del odio. Una perspectiva psicoanalítica parte de una constatación: el odio regresa...

LA CONDICIÓN PERVERSA – Marcelo Barros (EOL)

10 de setembro de 2020

10 de setembro de 2020

  TRES ENSAYOS SOBRE LA SEXUALIDAD MASCULINA GRAMA EDICIONES, BUENOS AIRES, 2020   En la página 361 de De un...

Revista Lacaniana Nº 28: “Un sentido… real”

17 de agosto de 2020

17 de agosto de 2020

Producida en el contexto de la cuarentena obligatoria, el número 28 de Revista Lacaniana resalta por el contenido de una...

Comments
Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

Esse site utiliza o Akismet para reduzir spam. Aprenda como seus dados de comentários são processados.